Mesure du vieillissement : quel est votre âge physiologique ?

measuring aging

L’âge physiologique, l’unité de mesure du vieillissement

On distingue l’âge physiologique d’un individu de son âge chronologique. L’âge chronologique est déterminé à partir de la date de naissance, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne reflète pas forcément notre “âge réel”. C’est l’âge physiologique, aussi appelé âge biologique ou fonctionnel, qui traduit le véritable statut organique d’une personne.

L’âge physiologique d’un individu peut être diminué ou augmenté par rapport à son âge chronologique, car le vieillissement ne dépend pas seulement du temps, il est en réalité un processus complexe et multifactoriel. En effet, son évolution peut être modulée par des facteurs aussi bien internes qu’externes : génétique, alimentation, environnement, psychologie… Connaître son âge physiologique permet de mieux comprendre les habitudes de vie qui influencent le vieillissement, ce qui nous donne finalement le moyen d’opérer les changements appropriés pour contrer ses effets.

measuring aging long long life

Mesure du vieillissement : vers une nouvelle discipline métrologique

La métrologie est la science des mesures, et on regroupe sous le terme de métrologie du vieillissement toutes techniques permettant de déterminer l’avancement et la vitesse de vieillissement propres à chaque individu. La métrologie du vieillissement peut passer par l’identification et la quantification de marqueurs biologiques et génétiques, par le bilan de certaines aptitudes physiques, ou encore par l’appréciation de signes physiques liés au vieillissement.

Même si l’essor de la métrologie du vieillissement n’en est pas encore à son point culminant, un bon nombre de techniques offrant la possibilité de déterminer l’âge physiologique d’une personne ont déjà vu le jour.

Quelles sont les différentes méthodes de mesure du vieillissement ?

Parfois ces méthodes ont en elles peu de choses innovantes, et reposent essentiellement sur des postulats scientifiques en lien avec le vieillissement déjà connus et reconnus par toute la communauté scientifique. Elles vont alors de la plus simple étude physionomique de la personne à l’analyse de multiples capacités physiques et caractéristiques biologiques (Cartographie Physiologique®, les 18 marqueurs de Daniel Belsky….). D’autres sont de véritables révolutions scientifiques et font appel au déploiement de technologies rendant possible l’identification et la mesure précise de marqueurs spécifiques du vieillissement (mesure de la longueur des télomères, XRGenomics®, taux de méthylation de l’ADN…). Chacune présente ses avantages et inconvénients, cet article est un comparatif des méthodes existantes de métrologie du vieillissement.

Tout notre dossier Métrologie du vieillissement

Mesure du vieillissement : quel est votre âge biologique ?

Mesurer son âge biologique et prendre les dispositions nécessaires pour l’améliorer, ça fait rêver, mais c’est une réalité !

Partie 1 : Mesure du vieillissement : La Cartographie Physiologique

mesure du vieillissement physiologiqueCette méthode de métrologie du vieillissement et de l’âge physiologique procède au bilan de diverses caractéristiques biologiques et physiques qui ont un lien avéré avec les processus de vieillissement (dosage du cholestérol, appui monopodal, obésité abdominale…).

Partie 2 : Mesure du vieillissement : Les 18 biomarqueurs de l’Université de Duke 

mesure du vieillissement Duke UniversityCette méthode suit le déclin de plusieurs systèmes organiques (cardiovasculaire, pulmonaire, rénal, hépatique, parodontal, immunitaire) à travers la quantification de 18 marqueurs de maladies chroniques relatives à l’âge. Cette technique a été mise au point par une équipe de recherche de l’Université de Duke, supervisée par le Dr. Daniel Belsky.

Partie 3 : La méthylation de l’ADN, une piste prometteuse pour la mesure du vieillissement ?

mesure du vieillissement methylation ADNLe taux de méthylation de  l’ADN croît avec le nombre de divisions que subit une cellule. Le nombre de divisions cellulaires témoigne de l’avancée du temps. Ainsi, mesurer le taux de méthylation de l’ADN revient à quantifier le vieillissement. Le traitement de l’ADN au bisulfite permet la conversion des Cytosines non méthylées en uraciles, ainsi les cytosines méthylées peuvent être facilement identifiées, et leur nombre, donner l’âge physiologique.

Partie 4 : Les télomères, témoins de l’âge physiologique, un outil pour la mesure du vieillissement

mesure du vieillissement télomèresLes télomères, qui sont les extrémités de nos chromosomes, voient leur longueur raccourcir au cours du vieillissement. On compte plusieurs techniques permettant de mesurer leur longueur (TRFs, Q-Fish, PCR-Q, STELA…) basées sur les principes de Southern Blot, la PCR et l’hybridation in situ.

Farah Bahou

Author

Auteure

Farah studied biochemistry, therapeutics and molecular and biopharmaceutical innovation at Aix-Marseille university and Paris 7 Diderot university.

More about the Long Long Life team

Farah a étudié la biochimie, la thérapeutique et les innovations moléculaires et biopharmaceutiques à l’université d’Aix-Marseille et à l’université Paris 7 Diderot.

En savoir plus sur l’équipe de Long Long Life

SHARE